Faire du Ciel, le plus bel endroit de la Terre !!!

Dans le précédent article, grâce à Jésus, nous savons comment nous situer vis-à-vis de Dieu, et Lui de nous…

C’est notre Père, et nous donc ses enfants…

La deuxième affirmation que Jésus nous enseigne dans la prière dite du ''Notre Père", c’est où Dieu se trouve…“Il est aux cieux“…

Ce qui fait qu’au premier abord, ça fait loin, voire très loin…quand on sait l’immensité de notre univers…alors bien-sur, "aux cieux" ne veux pas dire ciel…vous savez le truc qui est au dessus de nous, qui est azur, quand il fait beau, avec ces nuages d’un aspect cotonneux qui nous donne envie de nous allonger dedans !!!


Par contre les cieux, c’est bien tout ce qui nous dépasse, tout ce qui est en haut par opposition à ce qui est très bas….

Nous disons bien que Dieu est le Très-haut pour signifier sa hauteur/grandeur dans tous les domaines…

Et oui, Dieu est le tout autre, celui que nous ne pouvons pas définir, ni enfermer dans des idées préconçues…

Il sera toujours plus que ce que nous pouvons imaginer ! Et c’est très bien, comme ça, l’émerveillement sera toujours et éternellement au RDV !!!


Alors même si Dieu est le tout-autre, et même s’Il est aux Cieux, je ne pense pas que les cieux soient si éloignés que cela…

Le prélude des cieux est tout bonnement notre ÂME : “l’endroit“ où le Père demeure et veut demeurer… !


« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure. » (Jn 14,22)

Il y en a pour qui ce concept est très éloigné…et d’autres pour qui cet endroit est plus que familier…A nous d’en faire l’endroit de la rencontre, l’endroit où spirituellement l’on se met à genoux, ou en adoration, ou encore où on éclate en ovation/louange…

En fait quand on parle des cieux, ce n’est plus une question de hauteur, mais plutôt de profondeur…

C’est pour cette raison que le Seigneur Jésus nous dit que le Royaume des cieux est déjà parmi nous…Il est même en nous…si bien sur nous faisons de ce lieu, un coin où il fait bon vivre pour le Bon Dieu et pour nous...ce qui va généralement de pair.

A ce moment là, Dieu nous donne de rencontrer le Ciel avec ce qu’il contient…Le Père du Ciel ne se déplace jamais seul, à bon entendeur !!!

A nous de demander la grâce d’élargir encore et encore ce lieu, pour qu’il puisse toujours plus contenir le bon Dieu et toute sa ‘’clique’’ !!!

Le cœur de l’homme est capable, car conçue pour cela, d’être en communion (commune union), c’est-à-dire d’être sanctuaire des grands desseins de Dieu.


J’ai trouvé un passage dans un livre que j’ai redécouvert récemment qui illustre bien ce que j’ai essayé de dire :

« Les bouffées de ciel, cette respiration profonde, qui nous fait tomber à genoux, c’est la véritable attitude de notre cœur.

En fait on est sur terre que pour prier : être dans cette intimité d’amour avec le Père…Et à l’heure de notre passage, nous ne passerons pas de la terre au ciel, mais plutôt du ciel au ciel. Nous sommes d’en-haut, re-nés d’en haut, sans cesse pour retourner au Père (cf Jn 3,3…)

Et l’auteur rajoute :

« Dieu vient se chercher des partenaires d’éternité, c’est pourquoi, nous sommes invités à ce festin de noces avec l’Agneau…(cf Ap 19,9) »

A bientôt pour la suite du Notre Père : «Que ton nom soit sanctifié »

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook App Icon