Seigneur...Chasseur d'appart...


Dans ce post vous pourrez encore découvrir d'autres histoires de Prières ou Besoins exaucés qui concernent mes différents logements de ces dernières années...


Voici la première fois où je cherchais un appart.…


Pendant mes 20 premières années j'ai vécu à Strasbourg et je venais de signer un CDD de trois mois en tant qu’aide-gouvernante au Marriott sur les Champs-Elysées (Paris 8e), et logiquement il fallait que je me cherche un logement…car je commençais à travailler le lundi suivant (25/10/99), et on était mercredi 20 octobre 1999.

For heureusement ma Marraine habite Paris, elle a gentiment accepté que je dorme chez elle quelques jours…

Le lendemain matin, donc jeudi 21 octobre, je me levais aux aurores et allait acheter le PAP (particulier à particulier) et dès 07h30, j’étais sur le pont pour aller visiter des appartements…


J’avais bien-sur confié ma recherche au Seigneur et j’étais sur qu’il allait m’aider…

Je lui avais même demandé de façon très arrogante…du style, il n’avait qu’à m’en trouver un …vous voyez le genre…en petite fille trop gâtée !!!


La journée s’est passée, mais sans résultat, j’ai bien pu visiter 2 appartements, mais avec devant moi une queue de personnes également intéressées, et qui gagnait beaucoup plus que moi…

(j’ai commencé à 6200 francs/mois = 953€)

Ce n’était donc pas difficile de gagner plus que moi ! Je ne vous apprends rien en vous disant que la règle voudrait que le futur locataire gagne trois fois le montant du loyer…je découvrais alors la dure réalité de la loi du marché immobilier Parisien... Eh oui, ce n’était pas gagné, car trouver un appart/studio à 2000 fr (300€) à Paris c’est quasi impossible…déjà à l’époque…


Dans la soirée, je suis rentrée chez ma Marraine bredouille et penaude.

Une fois seule dans la pièce où je dormais, je pleurais tout en parlant avec le Bon Dieu…

Je lui expliquait que le lendemain soir (vendredi) je devais rentrer sur Strasbourg et préparer mon déménagement, car je commençais à travailler le lundi suivant…Il me fallait absolument un appart/studio, et pas un à 3 h de Paris.

Avec le recul, quand je compare mes deux façons de demander, la première était très arrogante, comme si le Seigneur était mon esclave, et qu’il n’avait qu’à faire ce qu’on lui disait…la deuxième l’était comme une petite fille qui demande humblement à son Père de l’aider…et figurez-vous que le lendemain à 14h30, j’avais un studio !!!

Je vous raconte ?

Vu que le PAP n'avait rien donné, ma Marraine en lisant les annonces dans un journal, me conseilla de chercher en proche banlieue...(courbevoie, vincennes...)

Il y avait justement une annonce pour un petit studio à Levallois-Perret, (métro Louise Michel). J'appelais et je dégotais un RDV dans l'après-midi...

Je donc pu visiter le petit studio (23 m²), qui était, ma foi, très bien agencé. Je me voyais bien y habiter. Mais bon, quand la dame de l’agence immobilière vit le montant du salaire que j’allais gagner et qu'en plus je n'avais qu'un CDD de 3 mois, elle a fait la grimace et m’a dit qu’elle avait reçu juste avant moi, un gentil petit couple qui avait des meilleures garanties…et donc elle était désolée de ne pas pouvoir donner une suite favorable à ma visite.

C'était bien dommage, ce petit studio n'était qu'à 20 min (porte à porte) de mon travail...et en plus dans un quartier tranquille et sûr...


Je répondais que je comprenais très bien. Elle m’a raccompagnée jusque dans la rue…Je l’a remerciais du temps qu’elle avait pris et je tournais les talons pour rejoindre le métro quand elle m’appela et me dis :

« Je ne sais pas pourquoi je fais ça, mais vous avez une bonne tête, et je vais vous donner le studio ». Elle a appelé la propriétaire et j’ai pu la rencontrer et là aussi ‘’ma tête’’ à fait à la différence !!!

Le Studio était pour moi !!! YES !!!

Pour la beauté de l'histoire, le clin d’œil du Bon Dieu, je ne le savais pas à ce moment là, mais il s’avéra que j’aurais un bus (le 83) qui m’emmènerais directement de chez moi au groupe de prière que je fréquenterais 2 ans plus tard…

Alors je vous le demande : PROVIDENCE ou COÏNCIDENCE ?!!!


Pour mon deuxième appartement :

Après 5 ans à Levallois, tout ce que je savais c’est que je trouvais que 500€ pour 23 m², même à Levallois c’était exagéré !!! (Eh oui, le quartier s'était embourgeoisé du fait de sa proximité avec Neuilly et donc les loyers avaient augmentés)

Je commençais donc à demander au Bon Dieu un nouvel appart, de me guider, pour ma nouvelle recherche….

Très vite j’entendis qu’à St Ouen, les prix étaient encore raisonnables.

Mais comment dire, je n’avais pas envie de faire la chasse au logement, mes horaires de travail étant décalées, cela n’était pas évident.

For heureusement, une agence immobilière qui se trouvait dans la rue Louise Michel où j’habitais proposait deux annonces à St Ouen.

Le seul hic, c’est que je n’avais pas l’argent pour payer 2 mois de caution, et des frais d’agence. Mais bon, je me renseignais en appelant pour pouvoir les visiter.

Il y avait une visite organisée pour le lendemain à 14h30.

Je finissais le travail à 14h15, il faudrait que je dépêche et que j’ai les métros tout de suite.

Ce jour là, on aurait dit que tout s’était ligué contre moi pour je sois en retard et cela n’a pas loupé, je suis arrivée en retard, mais j’ai réussi à me glisser parmi les 6 personnes qui étaient là pour le visiter également.

En les entendant parler, Je devinais qu'ils étaient tous intéressés.

Tu m’étonnes, c’était un deux pièces de 40m² pour 550€ à un arrêt de métro de Paris intra-muros, lumineux, pas de vis-à vis, avec une vue sur le Sacré-Cœur de Montmartre, moulure, petite cheminée dans les deux pièces, toilettes séparés…bon au 5e étage sans ascenseur, mais cela valait quand même le coup.

Moi aussi je me voyais bien y habiter !!!


Avoir quasi, le double de superficie pour 50€ de plus, c’était une aubaine, d’autant que je n’aurais également que 15min de métro à faire, et que je n'aurais qu'à traverser un petit square pour rejoindre l'Eglise de Notre-Dame du Rosaire...Si j'habitais là, j'aurais Jésus comme voisin immédiat !!!

Vous en conviendrez, c'est le TOP !!!


Voyant le succès de l’appartement, l’agent immobilier, nous a invité à remplir un dossier de candidature.

Par acquis de conscience, nous visitions l’autre appartement qui était proposé, mais c’était le premier qui m’intéressait !!!

Je confiais bien-sur ma demande au Seigneur.

Une fois rentrée à la maison, ou plutôt dans mon petit studio, je m’attelais à réunir la montagne de paperasse qu'il fallait pour le dossier.

Le lendemain, j’avais tout réuni. J’allais donc déposer mon dossier à l’agence qui se trouvait à une centaine de mètres de chez moi…


En parlant avec la secrétaire, je lui demandais pour les frais d’agence…

Elle me répondit que pour cet appartement là, il n’y avait pas de frais d’agence, car il appartenait au directeur de l’agence, et que c’était comme une location de particulier à particulier !!!


Dans ma tête, je me disais super super super !!!


La dame vérifia que je n’avais rien oublié, et le rangea sur une pile de dossiers.

Je lui demandais, combien de temps il fallait attendre pour espérer une réponse, et surtout, si d’autres personnes avaient déjà déposé leur dossier.

Elle me dit que j’étais la troisième personne à déposer une demande de dossier et que je devrais attendre deux à trois semaines pour savoir si mon dossier était rejeté ou bien si il avait eu la faveur du propriétaire.

Je la remerciais avec un grand sourire et je sortie de l’agence pour me rendre à un RDV à Boulogne chez une amie.


Sur le chemin, je dis au Seigneur que l'appartement me plaisait vraiment et que s’Il pensait que cet appartement serait bien pour moi, que je puisse l’avoir. Mais l’important c’était que sa volonté soit faite.


Je n’étais pas arrivée au métro qui est à cent mètres de l’agence immobilière, que mon téléphone sonna, c’était la dame de l’agence !!!

Surprise, je lui demandais s’il y avait un problème…?

Pas du tout, me répondit-elle, c'était juste pour m'avertir que l’appartement était pour moi !!!

Je lui fis part de mon étonnement, ne devais-je pas attendre 2/3 semaines pour une réponse ? Eh bien le directeur de l’agence qui était aussi le propriétaire de l’appartement que je voulais, m’avait aperçu à travers la vitre de son bureau, et entendu la blagounette que j’avais faite à sa secrétaire. Et ma “bonne tête’’ (décidément !!!) l’avait convaincu de se décider pour moi !!!


Comme je vous le disais plus haut, j’allais à un groupe de prière et d’adoration à St Etienne du Mont (à côté du Panthéon) tous les mercredis soir, et par chance un bus m’y emmenait directement.

Ayant déménagé, je me disais que ce n’était pas grave, si maintenant je devais prendre le métro et changer deux fois de ligne...

Le Seigneur en valait la peine !!!

Durant le mois suivant je prenais donc le métro, pendant près d’une heure pour rejoindre le groupe de prière…mais alors que j’allais rentrée dans l’église, je vis le bus 84 passer le long de l'édifice, et si je n’avais pas la berlue, je l’avais également vu passer à St Ouen, où j’habitais désormais.

Je me renseignais dans la semaine pour savoir où je pouvais le prendre à St Ouen, et il s’avéra que l’arrêt du bus 84 était au coin de ma rue mais à l’opposé de l’endroit où je prenais le métro, ce qui faisait que je ne passais jamais dans cette rue. Encore une fois, c’était bien joué de la part du Seigneur, peut-on dire qu’il avait tout prévu !!! Sans compter que le bus 84 traversait Paris en passant par la Madeleine, la concorde, St Sulpice…. et à la nuit tombée c’était magnifique…

Et oui pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable !!!

Alors COÏNCIDENCE ou PROVIDENCE !!!




Pour mon troisième appartement, je décidais de quitter Paris pour Périgueux.

Pour celui-là je vous l'a fais courte.

Avec une amie qui était originaire de la région et qui elle-aussi voulait revenir aux sources, nous avions décidé de nous mettre en colocation.

Sachant que nous étions toutes deux assez indépendantes, il nous fallait donc notre endroit chacune, nous n’avions pas de voiture, il fallait donc que toutes les commodités soient proches de notre logement.

Je ne sais plus quel jour nous avions décidé de partir à la chasse aux appartements, mais je crois que c’était un samedi...

Il s’est avéré que nous avons traîné toute la matinée, au-lieu de s’y mettre aux aurores !

Et bien sur vers 12h, agences immobilières sont fermées pour la pause de midi.

Nous avons décidé de faire de-même, à 14h nous sommes reparties sus aux annonces exposés dans les vitrines des agences, mais manque de bol, la plupart étaient fermées pour le reste du W.E. ou n’avaient pas le style de bien que nous recherchions ou carrément pour les deux F4 que nous avons pu visiter, cela ne nous convenait pas.

Vu l’impasse dans laquelle nous étions, je proposais de faire un petit tour par la Cathédrale St Front pour demander l’aide du Seigneur ‘’de vive voix’’.

Sur le chemin du retour, un peu découragée, mais voulant me persuader que le Seigneur allait nous aider, je vis une agence ouverte, je dis à mon amie : '' Et si on en tentait une dernière, avec un peu de chance…il aurait quelque chose.''

La dame qui était là l’était exceptionnellement pour mettre un peu d’ordre dans sa paperasse...

Elle nous dit qu’elle n'avait un seul F4, et que si cela nous intéressait, nous pouvions y aller tout de suite.

C’était un charmant triplex de 90m² avec de vieilles pierres apparentes dans le Périgueux historique, avec pour le dernier niveau une vue sur les toits, il était proche de tous ce dont nous aurions besoin, supermarché, boulangerie, Eglise (pour moi), cinéma, centre ville etc.….

Il s’avéra aussi que, chacune de nous aurait son étage, car il y avait deux salles de bain. Nous partagerions la cuisine, le salon, et les toilettes. En un mot, c’était parfait.

Le hic s’était que nous n’avions pas de garanties, du genre : un travail...

ce qui, vous en conviendrez, peut aider ! En plus, nous ne pouvions déménager de Paris qu’en décembre (préavis de trois mois oblige), cela faisait que l’appartement resterait vacant deux mois.

Et oui, payer 3 mois de loyer pour rien en plus de celui que nous avions chacune sur Paris, était hors de nos moyens. Nous avons négocié, et nous avons obtenu qu’on nous réserve le triplex si officiellement nous emménagions en novembre même si nous serions là avec les meubles le 17 décembre. Ouf c’était passé, il était à nous.

Encore une fois tout c’était bien goupillé.

Alors COÏNCIDENCE OU PROVIDENCE !!!


Je donne encore l’exemple de l'appartement que j'occupe actuellement :

(pour ceux qui ont lu mon dernier ''post'', j'ai déjà raconté cette histoire)

Celui que j'occupe actuellement.

Il s’est avéré que j’ai du déménager de mon ancien appartement avant la fin du bail car mon propriétaire de l’époque voulait récupérer son appartement pour se faire un super loft avec ses deux appartements. Super projet immobilier en perspective !!!

Je confiais la chose tout de suite au Bon Dieu, et je lui demandais un appartement d’au moins la même superficie, il me fallait aussi autant de placards (j’en avais un mur entier !!!) pour ranger mon barda, il fallait que je sois proche de mon travail parce que je suis piétonne ou à pied si vous préférez….Bien sur, il faudrait être à côté d’une des églises de Périgueux, ainsi que d’un supermarché, boulangerie, supérette.... Il me fallait aussi un parc pour promener le chien, et si possible une petite terrasse pour que les chats puissent sortir un peu. Quitte à demander quelque chose, mieux vaut être précise !!!

Si j’étais d’accord, mon Propriétaire me payait mon déménagement, et me donnait six mois pour “lever le camp“ !!!

Ayant six mois pour me trouver un logement, j’avais donc un peu de temps devant moi pour voir venir. Mais une petite voix me poussait à chercher tout de suite.


Et pour une fois je l’ai écouté (hi-hi)!!!


Je me suis inscrite sur logic-immo et la première annonce sur laquelle je tombe est celle de l’appartement que je loue. Quand je l’ai visité, l’ancien locataire y habitait toujours mais partait pour le premier juin. Le moins que l’on puisse dire c’est que la déco n’était pas son fort…ce qui fait que je ne suis pas tombé sous le charme tout de suite, mais il s’avérait que l’appartement, faisait 15 m² de plus que l’ancien, qu’il n’y avait pas de placard, mais carrément une pièce dressing, j’étais à 2 minutes de mon travail à pied si je marche lentement, ainsi qu’à équidistance de toutes les églises de Périgueux, il y avait le Leclerc à dix minutes, ainsi qu’une boulangerie au coin de la rue, et une supérette à 2 minutes, 3 parcs entre 2 et 10 minutes ainsi que la voie verte qui s’étend sur 15 km, et pour finir il y avait une terrasse de 20 m² avec un accès aux 400 m² de toits des maisons avoisinantes. En gros j’avais tout ce que j’avais demandé et besoin pour moi et pour mes animaux et même plus !!! Je ne fus pas longue à me décider, et deux mois plus tard j’emménageais.

Alors COINCIDENCE ou PROVIDENCE !!!



Et voilà à la prochaine....








Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook App Icon